البوابةالبوابة  الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  التسجيلالتسجيل  دخول  

شاطر | 
 

 Les 103 enfants commencent à rentrer chez eux

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
avocatn



عدد الرسائل : 441
نقاط : 262
تاريخ التسجيل : 21/02/2008

مُساهمةموضوع: Les 103 enfants commencent à rentrer chez eux   السبت مارس 15, 2008 3:42 pm

Les 103 enfants commencent à rentrer chez eux

TCHAD - 14 mars 2008 - AFP

Près de cinq mois après avoir failli être exfiltrés vers la France par L'Arche de Zoé, les 103 enfants pris en charge depuis le 25 octobre à l'orphelinat d'Abéché, dans l'est du Tchad, ont commencé vendredi à regagner leurs villages et leurs familles.

Installés sous un hangar de l'orphelinat, les 81 garçons et 22 filles âgés de un à onze ans ont assisté vendredi matin à une cérémonie de lancement de la "réunification" des familles, a constaté un journaliste de l'AFP.
"L'Unicef s'engage à suivre ces enfants dans leurs familles respectives", a déclaré la représentante au Tchad du Fonds des Nations unies pour l'enfance Mariam Ndiaye, appelant les autres partenaires à les "soutenir" également.


Quatre-vingt-trois d'entre eux, munis de sacs avec leurs vêtements, sont ensuite montés, à l'appel de leur nom, dans deux autocars qui ont pris la direction d'Adré, ville frontalière du Soudan à 150 km et quatre heures de piste sablonneuse plus à l'est, où ils sont attendus par leurs familles.
La plupart des enfants viennent de villages près d'Adré, isolés et dépourvus de tout. Leurs parents, rencontrés sur place par l'AFP en décembre, disaient les avoir confiés à un intermédiaire local de L'Arche de Zoé car l'association française promettait de les scolariser dans l'est du Tchad.
Dans les prochains jours, les autorités et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) vont ensuite acheminer treize enfants à Tiné-Tchad et un petit près de Biltine, respectivement à 250 km au nord-est et à 75 km au nord d'Abéché.



La quasi-totalité des 103 enfants sont originaires du Tchad et ont au moins un parent, selon des enquêtes de l'assistance sociale tchadienne et d'organisations humanitaires internationales.

L'Arche de Zoé les présentait à tort comme des orphelins soudanais du Darfour voisin en guerre civile.
Seuls cinq enfants se sont avérés venir du village soudanais d'Adikon, à 5 km de la frontière. Un dernier petit n'a pas été formellement identifié.
Ces six enfants vont être temporairement confiés au Comité international de la Croix-Rouge (CICR).
Bien que la justice tchadienne ait ordonné la "réunification" des familles dès le 26 décembre, les enfants étaient restés jusqu'ici à l'orphelinat, où ils étaient choyés et scolarisés.
"Après plus de quatre mois passés à l'orphelinat, je crains que ces enfants, une fois rentrés dans leur famille, ne retrouvent une vie peu agréable", a glissé une responsable du site.
Les autorités ont déjoué, le 25 octobre à Abéché, l'opération de L'Arche de Zoé, qui était sur le point de faire embarquer dans un Boeing-757 les 103 bambins, attendus en France par des familles d'accueil.
Les six Français de l'association ont été condamnés le 26 décembre par la Cour criminelle de N'Djamena pour "tentative d'enlèvement" et purgent une peine de huit ans en France, où ils ont été transférés après leur procès.
A Abéché, la ministre de l'Action sociale Ngarmbatina Carmel Sou IV a "tiré" vendredi "les enseignements" de cette affaire controversée.
"Les parents ont été abusés, de fausses promesses ont été faites", a-t-elle lancé. "Pour le gouvernement tchadien, c'est une occasion de voir combien d'enfants sont abandonnés sans scolarité".
Interrogée sur les 6,3 millions d'euros de dommages et intérêts que les condamnés n'ont pas encore versé aux familles, la ministre a estimé qu'il s'agissait d'une "décision judiciaire qui (devait) être respectée".
Les six Français ont demandé la grâce au président tchadien Idriss Deby Itno. Ce dernier s'est dit prêt à leur accorder début avril au plus tard, mais a estimé qu'il fallait auparavant trouver "une solution" à la question financière.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Les 103 enfants commencent à rentrer chez eux
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: 13- في القانون الجنائي و علوم الإجرام Droit pénal & criminologie :: قضايا و جرائم الحق العام :: جرائم جدت في العالم :: بعض من آخر جرائم الحق العام المرتكبة في الغرب-
انتقل الى: