البوابةالبوابة  الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  التسجيلالتسجيل  دخول  

شاطر | 
 

 L'autopsie de Chantal Sébire n'a pas éclairci les causes de sa mort

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
avocatn



عدد الرسائل : 441
نقاط : 262
تاريخ التسجيل : 21/02/2008

مُساهمةموضوع: L'autopsie de Chantal Sébire n'a pas éclairci les causes de sa mort   الجمعة مارس 21, 2008 1:39 pm

L'autopsie de Chantal Sébire n'a pas éclairci les causes de sa mort


L'autopsie du corps de Chantal Sébire, pratiquée jeudi 20 mars dans le cadre de l'enquête ouverte pour "recherche des causes de la mort", n'a pas permis de déterminer les circonstances de sa mort. Il n'y a"pas de cause spécifique pouvant expliquer le décès (...). Cela veut dire que nous n'avons pas retrouvé d'hémorragie, nous n'avons pas retrouvé d'infarctus, ou une hémorragie cérébrale qui aurait pu expliquer le décès", a affirmé, vendredi, le procureur de la République de Dijon, Jean-Pierre Alacchi, qui a écarté l'hypothèse d'une mort naturelle. Il devrait indiquer dans la journée, les suites que la justice entend donner à l'affaire.


Mme Sébire, cette femme de 52 ans souffrant depuis six ans d'une tumeur devenue incurable, a été retrouvée morte mercredi à son domicile. Elle réclamait de pouvoir bénéficier d'un suicide médicalement assisté, ce que le tribunal de Dijon lui avait refusé le 17 mars.

La famille, prévenue de l'autopsie, ne s'y serait pas opposée, indique-t-on de source judiciaire. Des examens toxicologiques permettront d'établir les causes de la mort de la malade. Des traces d'un produit toxique ont été trouvées dans un bol utilisé par la victime.

"S'ils font l'autopsie c'est honteux, avait déclaré Me Gilles Antonowicz, l'avocat de Mme Sébire, vice-président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). Si Mme Sébire s'était jetée dans le canal tout proche de son appartement, il n'y aurait pas eu d'enquête."


PROPOSITION DE LOI DU PS


La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a appelé, jeudi, à une meilleure information et à une réflexion sur la loi Leonetti d'avril 2005 sur la fin de vie. Mme Sébire "nous a tous interpellés sur des questions extrêmement graves de vie, de souffrance et de mort", a-t-elle souligné.

Selon Mme Bachelot, on ne peut toutefois "considérer qu'il y a eu là un échec" de la loi Leonetti "puisque Mme Sébire a refusé pour son cas" son application, en rejetant l'idée de mourir une fois plongée dans un coma artificiel.

Le porte-parole du gouvernement, Luc Châtel, a expliqué que la législation en vigueur "permettait aujourd'hui de traiter 90 % ou 99 % des cas", mais qu'il fallait aussi "bien sûr prendre en compte les cas qui sont les plus douloureux, comme celui de Chantal Sébire".

Au lendemain de l'annonce par le Parti socialiste de la création d'un groupe de travail sur ce thème, Laurent Fabius, député de Seine-Maritime, a présenté une proposition de loi permettant à des patients qui le souhaitent, dans des cas très précis, de bénéficier d'une "aide active à mourir".

Cette initiative vise "à autoriser, préciser et conditionner le droit de finir sa vie sans déchéance et dans le libre consentement". Le texte prévoit la création d'une commission nationale de contrôle des pratiques relatives au droit de finir sa vie dans la dignité.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
avocatn



عدد الرسائل : 441
نقاط : 262
تاريخ التسجيل : 21/02/2008

مُساهمةموضوع: TOUT SUR L'AFFAIRE SUR NOTRE SITE   الجمعة مارس 21, 2008 1:46 pm

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
L'autopsie de Chantal Sébire n'a pas éclairci les causes de sa mort
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: 13- في القانون الجنائي و علوم الإجرام Droit pénal & criminologie :: قضايا و جرائم الحق العام :: جرائم جدت في العالم :: بعض من آخر جرائم الحق العام المرتكبة في الغرب-
انتقل الى: