. . . .        

 | 
 

 L'Europe harmonise sa lutte contre les clandestins

         
/
Admin


: 5079
:
: 5321
: 19/01/2008

: L'Europe harmonise sa lutte contre les clandestins    06, 2008 1:40 pm

L'Europe harmonise sa lutte contre les clandestins

La directive adopte jeudi vise notamment unifier les pratiques concernant l'expulsion des immigrs en situation irrgulire.

Avant d'tre refoul dans son pays d'origine, un immigr en situation irrgulire pourra tre dtenu dans un centre de rtention europen pendant une priode de dix-huit mois au maximum. Voil la principale disposition contenue dans la directive sur le retour des clandestins, adopte jeudi Luxembourg par les 27 ministres de l'Immigration. Le texte doit encore recevoir, le 17 juin, l'approbation des eurodputs, ce qui n'est pas encore acquis. En France, les associations d'aide aux immigrs, regroupes dans un collectif baptis Unis contre une immigration jetable, ont appel manifester Paris, le 14 juin contre ce qu'elles appellent la directive de la honte.

Il ne faut pas caricaturer ce projet a rpondu le nouveau commissaire europen aux Affaires intrieures, le Franais Jacques Barrot, estimant qu'il reprsente un progrs incontestable par rapport d'autres pratiques observes en Europe, et en particulier au Danemark, en Sude ou au Royaume-Uni o cette dure de rtention est illimite.

Le texte, a ajout Jacques Barrot, donne la priorit au retour volontaire, accordant au clandestin un dlai de 30 jours au maximum pour organiser son retour. Il encadre galement les sjours temporaires des clandestins par l'octroi de mesures d'assistance, grce notamment la fourniture d'interprtes ou de soins mdicaux. En revanche, les Vingt-Sept, conduits par Chypre, Malte et la Grce, qui doivent supporter l'essentiel du fardeau de l'immigration clandestine, ont refus que soit rendu obligatoire l'octroi d'une assistance juridique gratuite aux illgaux.

Cinq ans de bannissement

Malgr la mise en place de ces garde-fous, la polmique s'est cristallise sur le sort des dtenus. Les autorits pourront porter cette dtention jusqu' six mois, voire dix-huit mois en cas de risque de fuite ou de manque de coopration, notamment en ce qui concerne l'identit des personnes. Or, Malte, explique Patrick Gaubert, vice-prsident (apparent UMP) de la sous-commission parlementaire des droits de l'homme, les passeports sont souvent dchirs. Dans cette le, les centres de rtention sont des vraies prisons et les gens qui sont l depuis dix-huit mois deviennent des btes fauves, ajoute le prsident de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antismitisme). Une fois expulss, les trangers en situation irrgulire pourront, en vertu du texte, tre bannis du territoire durant cinq ans. Bruxelles, on estime plus de 10 millions le nombre d'immigrs clandestins en Europe et, si 200 000 illgaux ont t arrts dans l'UE pendant la premire moiti de 2007, moins de 90 000 ont t expulss.

La France, qui espre tre soulage de ne pas avoir traiter cette directive trs polmique durant sa prsidence, affirme que le texte communautaire ne modifiera rien de la lgislation nationale. Ça ne changera rien pour le systme franais, a dclar le ministre de l'Immigration, Brice Hortefeux, la dure de rtention maximale restant fixe 32 jours (12 jours en moyenne dans les faits). Le projet prvoit enfin qu'aucun État membre ne pourra se prvaloir juridiquement de cette directive pour augmenter ses dures de rtention. En Italie, confronte une vague de xnophobie anti-Roms, les opposants Silvio Berlusconi sont au contraire persuads que le Cavaliere saura parfaitement exploiter le compromis de jeudi afin d'adopter une lgislation plus rpressive.
    
http://www.tahalabidi-avocat.fr.gd
 
L'Europe harmonise sa lutte contre les clandestins
          
1 1

:
 :: 6- le Droit de l'union europenne-