. . . .        

 | 
 

 L'Union europenne adopte une position commune sur le climat et le Trait de Lisbonne

         
avocatn



: 441
: 262
: 21/02/2008

: L'Union europenne adopte une position commune sur le climat et le Trait de Lisbonne    10, 2009 12:49 pm

L'Union europenne adopte une position commune sur le climat et le Trait de Lisbonne


Le Conseil europen des 29 et 30 octobre aura permis l'Union europenne de dmontrer sa capacit surmonter les difficults et trouver la voie d'un consensus. En effet, les chefs d'Etat et de gouvernement europens se sont mis d'accord sur les deux grands sujets de ngociations de l'anne, savoir le trait de Lisbonne et la position de l'UE sur le climat, dans le cadre de la prparation des ngociations qui se drouleront Copenhague, en dcembre prochain.

Tout d'abord, les Etats membres de l'UE sont parvenus un consensus afin de dnouer la crise Tchque. Il ne reste plus que le verdict de la Cour constitutionnelle Tchque et la signature du Prsident Tchque, lesquels devraient intervenir dans les jours prochains. Le Trait entrera en vigueur au plus tt le 1er dcembre 2009.

Ensuite, concernant la lutte contre le changement climatique, le Conseil europen s'est dclar favorable au fait de disposer, " partir du 1er janvier 2013, d'un accord juridiquement contraignant qui s'appuie sur le protocole de Kyoto et en intgre tous les lments essentiels". Le Conseil europen estime en outre que tous les pays, y compris ceux qui ne sont pas actuellement lis par le protocole de Kyoto, comme les Etats-Unis et la Chine, doivent agir immdiatement et non pas attendre 2013.

A l'unanimit, le Conseil europen a appel toutes les parties souscrire l'objectif des 2C et convenir de rductions des missions mondiales d'au moins 50% et, dans le cadre de ces rductions des missions mondiales, de rductions cumules des missions dans les pays dvelopps d'au moins 80 95% d'ici 2050, par rapport aux niveaux atteints en 1990.
Il propose aussi de prvoir des mesures d'incitation pour faire participer le secteur priv la coopration technologique, de renforcer la R&D, de fixer des objectifs au niveau mondial dans le domaine technologique et de diffuser des technologies sres et durables. Quant aux pays en dveloppement, et en particulier ceux qui sont le plus avancs, l'UE les invitera s'engager prendre des mesures d'attnuation appropries, "qui correspondent leurs responsabilits communes mais diffrencies et leurs capacits respectives".

Quant au niveau global du soutien public international ncessaire, il se situerait dans une fourchette allant de 22 50 milliards d'euros par an d'ici 2020, "sous rserve d'une rpartition quitable de l'effort au niveau mondial". En rsum l'Union veut bien apporter sa contribution financire, de l'ordre de 5 7 milliards d'euros par an, ds lors que les autres grands pays du monde en font autant.

D'autre part, l'UE a arrt sa stratgie pour la rgion de la mer Baltique, dans le but d'amliorer la situation environnementale de la mer Baltique, de renforcer la comptitivit et de faire augmenter la croissance.
"Si ce modle de coopration fonctionne, il pourra alors servir d'exemple pour d'autres rgions europennes. La rgion du Danube et la rgion de la mer Noire ont dj montr leur intrt", a soulign le prsident du Conseil.
    
 
L'Union europenne adopte une position commune sur le climat et le Trait de Lisbonne
          
1 1

:
 :: 6- le Droit de l'union europenne-