. . . .        

 | 
 

 L'islam gagne du terrain au Brsil

         
/
Admin


: 5079
:
: 5321
: 19/01/2008

: L'islam gagne du terrain au Brsil    22, 2010 9:18 pm



L'islam gagne du terrain au Brsil



Prire dans une mosque de Sao Paulo, en 2001.


Aprs les attentats du 11 septembre 2001 et sous l'impulsion d'une telenovela , les conversions se sont multiplies dans les priphries urbaines du pays.

Cinq fois par jour, Rosangela cherche la direction de La Mecque dans son petit appartement de Vila Ferreira, un quartier pauvre de Sao Bernardo do Campo, une ville industrielle situe quelques kilomtres de Sao Paulo. À 45 ans, sa vie est rythme par l'islam, qu'elle a embrass au dbut des annes 1990. Voile, vtue d'une longue tunique, Rosangela assure l'accueil au Centre de divulgation de l'islam pour l'Amrique latine. Je donne aussi des cours sur le Coran, prcise-t-elle, soucieuse qu'on ne la prenne pas pour une simple htesse.

Converser avec Rosangela n'est pas facile : elle s'interrompt toutes les cinq minutes pour rpondre au tlphone ou renseigner des visiteurs sur les confrences du cheikh Jihad Hassan Hammadeh, le directeur du Centre. La demande de corans en portugais est telle que mon stock est puis, assure-t-elle . Alors, en attendant d'tre rapprovisionne, je donne des versions espagnoles.

Premier pays catholique du monde, le Brsil connat depuis une dcennie une croissance importante de l'islam. Il est impossible de savoir combien le pays compte de musulmans, puisqu'ils sont enregistrs dans la catgorie autres, mais on estime qu'il y en a environ un million, indique Paulo da Rocha Pinto, professeur l'universit Fluminense.

Pour lui, le meilleur indicateur de l'expansion de cette religion est la multiplication du nombre de lieux de culte. Malgr l'arrive ds le dbut du XXe sicle de vagues de musulmans, syriens, libanais et palestiniens en majorit - on les appelle au Brsil les Turcos en rfrence la tutelle qu'exerait l'poque l'Empire ottoman -, la premire mosque n'a t inaugure qu'en 1960. La construction de lieux de culte n'a vritablement commenc qu' partir des annes 1980 et s'est acclre au dbut des annes 2000.

Effet de mode

Au dpart de cet emballement, les attentats du 11 septembre 2001. Certains voulaient en savoir plus sur ce peuple capable de faire trembler l'empire amricain, d'autres doutaient de ce que racontait la presse, relate Rosangela. En venant ici, ils ont vu que l'islam n'avait rien voir avec la haine et progres-sivement certains sont devenus musulmans.

Le mouvement de conversion l'islam a toujours exist au Brsil, malgr un trs faible proslytisme. En gnral, c'tait li une amiti, un mariage. Le 11 Septembre a augment la visibilit des musulmans et nourri la curiosit , dit Paulo da Rocha Pinto. À l'universit, les cours sur le monde arabe et l'islam, autrefois exotiques, sont bonds. Ce regain d'intrt a t constat dans le monde entier. Mais au Brsil, l'engouement a t attis par une spcificit locale : la telenovela. En octobre 2001, soit trois semaines aprs les attentats du World Trade Center, la chane Globo a lanc Le Clone. La srie, situe au Maroc, avait l'ambition de dpeindre le monde arabe et musulman. C'tait une concidence : le feuilleton tait programm depuis des mois, se souvient Francirosy Ferreira, spcialiste de l'islam l'universit de Sao Paulo.

Le succs est tel qu'il devient commun, dans les rues de Rio de Janeiro et de Sao Paulo, de se saluer par un inch'Allah !. Beaucoup de femmes envisageaient d'abandonner leur religion pour pouvoir pouser un Sad , le hros musulman de la novela, raconte Francirosy en riant. Caricatural souhait, le personnage est romantique, respectueux de sa femme, qu'il couvre d'or.

Ces conversions dues un effet de mode se sont rvles fragiles. Rosangela, elle, est une convaincue. Sa conversion rsulte d'une qute identitaire. Noire, pauvre, militante du Mouvement noir unifi (MNU) ds l'adolescence, elle n'a jamais trouv ses repres spirituels dans sa famille catholique. Jsus est toujours reprsent en homme blanc. Qu'est-ce qu'ils en savent ? Tout le monde n'tait pas blanc Jrusalem !, assne-t-elle. Les premiers musulmans s'installer au Brsil n'taient pas des commerants libanais et syriens, mais les milliers d'esclaves dports d'Afrique rappelle Paulo Farah, qui dirige le Centre d'tudes arabes. Connus sous le nom de Mals et de Muulmis, ils reprsentaient, selon les spcialistes, 15 % des esclaves. Entre 1807 et 1835, ils se rvoltrent plusieurs reprises. La plus importante de ces rvoltes, dite la Rvolte des Mals, eut lieu Salvador de Bahia, dans la nuit du 24 janvier 1835. Les autorits l'effacrent des livres d'histoire, remarque Paulo Farah. Elle donna lieu une froce rpression et une mfiance durable l'gard de l'islam.

C'est cet hritage que revendique le rappeur Honer al-Amin Oadq, une star du hip-hop Sao Paulo. Honer al-Amin Oadq, 32 ans, s'appelait auparavant Carlos Soares Correia. J'ai choisi le hip-hop pour dnoncer le gnocide dont sont victimes les jeunes Noirs au Brsil et montrer que nous pouvons aussi reprsenter des valeurs positives, explique-t-il. En tombant sur la Rvolte des Mals, qu'il qualifie d'Intifada noire, il trouve une source d'inspiration. Le film Malcolm X et la fascination exerce par le boxeur Mohammed Ali (n Cassius Clay) feront le reste.

Un quart des musiciens de son groupe baptis le Posse Hausa, en rfrence un autre soulvement d'esclaves musulmans au XIXe sicle, s'est converti l'islam. Les autres, prcise le jeune homme, ont opt pour notre mode de vie : ils ne boivent pas, ne fument pas, respectent les femmes et aident leur communaut. L'islam a ainsi sauv, selon lui, des dizaines de ses amis de l'alcool, la drogue et la prison.

L'introduction de l'islam dans les priphries est en train de changer le visage d'une religion auparavant identifie avec les descendants d'Arabes appartenant souvent une classe sociale leve. Pour Paulo Farah, le message d'galit raciale et de justice sociale de l'islam connat un important succs au sein des communauts les plus pauvres, en particulier auprs des jeunes qui souffrent du racisme et des violences policires.

Une religion trangre

La motivation de ceux qui optent pour l'islam n'est pas la mme que celle qui pousse vers les Églises vangliques ou des religions afro-brsiliennes, comme le candombl, estime Paulo da Rocha Pinto. En gnral, les nouveaux convertis ont approch auparavant d'autres confessions. Avec l'islam, ils dcouvrent une religion plus ouverte sur le monde. L'universitaire rfute toute drive politique violente : Il y a une solidarit avec les peuples palestinien, irakien ou libanais, mais ce n'est pas une identification. Ce qui compte, c'est que l'islam se prsente comme une idologie tiers-mondiste, semblable celle qu'on pouvait trouver dans la thorie de la libration latino-amricaine avant que l'Église catholique dcide de freiner son expansion.

L'absence d'une rhtorique revancharde s'explique aussi par la politique de l'État brsilien, qui refuse d'identifier les musulmans comme une population part. Au lendemain des attentats du 11 Septembre, le dpartement d'État amricain avait demand aux gouvernements paraguayen et brsilien de regarder de prs les communauts musulmanes, en arguant qu'elles pouvaient abriter des foyers de terrorisme.

Le Paraguay s'tait excut avec zle. Des commerants musulmans de Ciudad del Este avaient t emprisonns, certains avaient mme t torturs. Le Brsil en revanche avait rpondu qu'il dfendrait tous les citoyens brsiliens contre des ingrences trangres.

L'islamophobie n'est pas absente pour autant du Brsil. Certaines publications vangliques en font une description alarmiste et la population continue percevoir cette religion comme trangre. Rosangela a toujours en permanence un voile de rechange dans son sac, en cas d'agression.

Mais paradoxalement, pour le cheikh Jihad, c'est la telenovela qui a le plus contribu faire accepter l'islam. Lorsque des adeptes venaient le voir la mosque pour protester contre l'image caricaturale du feuilleton, il leur rpondait qu'il en tait ravi : Avant, nous avions une image d'extraterrestres ou de terroristes. Maintenant, nous sommes perus comme des gens qui adorent la fte et la danse. Vous prfrez quoi ?

    
http://www.tahalabidi-avocat.fr.gd
 
L'islam gagne du terrain au Brsil
          
1 1

:
 :: 2- -