. . . .        

 | 
 

 Des Tunisiens dans la rue contre le chmage

         
/
Admin


: 5079
:
: 5321
: 19/01/2008

: Des Tunisiens dans la rue contre le chmage    28, 2010 9:50 pm

Des Tunisiens dans la rue contre le chmage




Le prsident tunisien a regrett mardi soir les troubles sociaux qui ont affect pendant prs de 10 jours la rgion de Sidi Bouzid et dnonc une instrumentalisation politique.

Des manifestations se sont droules ces derniers jours dans plusieurs villes de Tunisie, en signe de solidarit avec les populations de la rgion de Sidi Bouzid, en proie des meutes sociales depuis une dizaine de jours. Lundi, Tunis la capitale, un rassemblement s'est tenu devant le sige de l'Union gnrale des travailleurs tunisiens (UGTT), avant que les manifestants ne soient violemment disperss par les forces de l'ordre. Plusieurs personnes ont t lgrement blesses.

La rgion de Sidi Bouzid, 265 km de Tunis, est en proie des troubles sociaux la suite de la tentative de suicide d'un jeune homme. Vendredi 17 dcembre, Mohamed Bouazizi, un vendeur ambulant de fruits et lgumes de 26 ans, s'est fait confisquer sa marchandise par la police municipale. Dsespr et empch de plaider son cas devant le prfet, il a dcid de s'immoler par le feu devant la prfecture. Il a survcu mais se trouve dans un tat critique.

Cinq jours plus tard, un autre jeune de la ville a mis fin ses jours en s'lectrocutant au contact de cbles de haute tension, aprs avoir escalad un poteau lectrique sur la voie publique, en criant qu'il ne voulait plus de misre, plus de chmage. Il n'en fallait pas plus pour faire descendre dans la rue la population, fatigue par le chmage, la chert de la vie et le sentiment d'tre laisse pour compte dans des rgions dfavorises.

Trois jours plus tard, des affrontements entre des manifestants et la police Menzel Bouzayane, une localit 60 km de Sidi Bouzid, ont fait un mort et plusieurs blesss, selon un responsable syndical. Dimanche, un troisime homme sans travail, a t retrouv mort dans un puits de la rgion de Sidi Bouzid. Les autorits contestent qu'il s'agisse d'un suicide.

Pure manipulation des fins politiques malsaines

Cette vague de manifestations est qualifie par le gouvernement tunisien d'incidents isols et de pure manipulation des fins politiques malsaines. Au cours des incidents Sidi Bouzid, des mesures prsidentielles urgentes ont toutefois t annonces, portant sur la cration d'emplois et des projets pour un montant de 15 millions de dinars (7,86 millions d'euros) dans cette rgion.

Le chef de l'Etat, Zine El Abidine Ben Ali, s'est rendu mardi aprs-midi au chevet de Bouazizi et il a reu au Palais prsidentiel la mre du jeune homme. Il a recommand de veiller faire respecter la loi et averti que celle-ci sera applique en toute fermet l'gard d'une minorit d'extrmistes. Dans un discours adress au peuple tunisien diffus par la chane nationale TV7 mardi soir, il a regrett les vnements et exprim sa comprhension de la difficult gnre par la situation de chmage et son impact psychologique sur celui qui la subit. Nous sommes constamment attachs la dimension sociale de notre politique de dveloppement afin qu'aucune rgion ou catgorie ne soit prive de sa chance l'emploi et l'investissement, a-t-il ajout.

Le chmage des jeunes diplms de l'universit constitue un flau en Tunisie. Son taux atteindrait le double du taux de chmage global, estim officiellement 14%. L'opposition souligne aussi l'ingalit du dveloppement conomique entre les rgions du pays. Pour l'opposant Rachid Khchana, 90% de projets sont localiss dans les rgions ctires et 10% dans les rgions intrieures. Selon lui, cette disparit s'est accentue avec l'arrive sur le march de travail de plusieurs milliers de diplms originaires de ces rgions enclaves.
Par lefigaro.fr
    
http://www.tahalabidi-avocat.fr.gd
 
Des Tunisiens dans la rue contre le chmage
          
1 1
 
-
» Meurtre mystrieux en fort de Chantilly

:
 :: 2- -