البوابةالبوابة  الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  التسجيلالتسجيل  دخول  

شاطر | 
 

 Des dizaines de Tunisiens fuient le pays et se rendent en Algérie

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
المدير أ/ طه العبيدي
Admin


عدد الرسائل : 5079
الإسم و اللقب : رجال القانون
نقاط : 5321
تاريخ التسجيل : 19/01/2008

مُساهمةموضوع: Des dizaines de Tunisiens fuient le pays et se rendent en Algérie   الجمعة مارس 16, 2012 10:35 am

Des dizaines de Tunisiens fuient le pays et se rendent en Algérie








Ils réclament un emploi et une politique de croissance égalitaire
Ce n’est pas une blague, mais bel et bien une réalité : des dizaines de jeunes Tunisiens ont fui le pays, hier, à Sakiet Sidi Youssef et se sont rendus en Algérie, après avoir franchi, on ne peut plus illégalement, la frontière pour dénoncer le silence du gouvernement au sujet de la précarité de leur situation et des conditions de vie difficiles prévalant dans la zone frontalière.
Et ce n’est nullement la première aventure de ce genre que l’on a recensée dans cette région, puisque le 20 février dernier, une action similaire a été organisée par des jeunes venus de Thala et de Kasserine dans les mêmes conditions et autres circonstances. Ils ont franchi la frontière en toute impunité, devant le regard hagard des policiers et autres douaniers en poste à Sakiet. C’est qu’en fait, la situation est plus que suicidaire dans cette zone où seule la contrebande peut rapporter quelques sous. Autrement, il faut compter sur Dieu pour accéder à l’emploi ou trouver des sources de revenu.
Ironie du sort ou paradoxe, l’ancien régime a longtemps ignoré cette région, recourant souvent à des solutions ponctuelles en ouvrant à cette période des chantiers occasionnels d’intérêt public, alors que le gouvernement provisoire actuel a fermé cette vanne ô combien salvatrice pour la population. Les difficultés de la vie doublée d’une année exceptionnelle sur le plan météorologique n’ont fait qu’aggraver le désespoir de la population de la bande frontalière, à leur tête les jeunes chômeurs qui ont longtemps attendu un geste de la part du gouvernement pour leur venir en aide.
Aujourd’hui, il ne leur reste qu’un seul espoir, à savoir la mise en œuvre rapide des travaux de réalisation de la zone industrielle annoncée par le ministre du Transport, le 8 février, à l’occasion de la célébration des événements du 8 février 1958, qui ont consacré les liens historiques et de solidarité entre la Tunisie et l’Algérie pendant la guerre de libération de ce pays frère et voisin. Le ministre avait donné comme date butoir pour la mise en route du projet trois mois après l’annonce du projet. Le gouvernement saura-t-il tenir ses promesses ? Les habitants de Sakiet attendent impatiemment cette date pour se débarrasser définitivement de la misère et de la pauvreté, d’autant que, à en croire le ministre, le projet devrait fournir au moins 20.000 postes d’emploi. Une aubaine non seulement pour les Sakiétois, mais peut-être aussi pour tout le pays.
Attendons alors pour voir si ces promesses seront tenues ou non.

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.tahalabidi-avocat.fr.gd
 
Des dizaines de Tunisiens fuient le pays et se rendent en Algérie
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: 2- آخر الأخبار القانونية و أخبار رجال القانون-
انتقل الى: