. . . .        

 | 
 

 Rassemblement de protestation, Tunis, contre les tentatives d'assujettissement des mdias publics

         
/
Admin


: 5079
:
: 5321
: 19/01/2008

: Rassemblement de protestation, Tunis, contre les tentatives d'assujettissement des mdias publics    26, 2012 12:02 pm

Rassemblement de protestation, Tunis, contre les tentatives d'assujettissement des mdias publics


Un rassemblement de protestation a eu lieu, hier, devant le thtre municipal de Tunis, en rponse "aux agressions et aux tentatives d'assujettissement des mdias publics".

"Le peuple veut librer les mdias", "ni peur, ni terreur...les mdias appartiennent au peuple", "milicien, espce de lche...un journaliste ne peut tre humili", scandaient les centaines de journalistes, femmes et hommes politiques et acteurs de la socit civile qui manifestaient sur l'Avenue Habib Bourguiba.

Nji Bghouri, membre de l'instance suprieure pour la rforme de l'information et de la communication (INRIC) a prvenu, dans une dclaration l'agence TAP, que le dbat sur le secteur de l'information ne peut se faire sans mdias publics.

"Toutes les expriences de transition dmocratique dans le monde se sont bases sur les mdias publics tant donn qu'ils sont les plus aptes voluer", a-t-il fait remarquer, expliquant que "les mdias privs peuvent tre soumis au pouvoir du politique ou de l'argent".

Il a qualifi la proposition de privatiser les mdias public d'"idiote", estimant que "celui qui se permet de vendre les institutions de l'Etat n'est pas fait pour diriger l'Etat, d'autant plus qu'il n'a pas la qualit lui permettant de statuer sur ces questions".

Chokri Belad (Mouvement des Patriotes Dmocrates) a expliqu que ce rassemblement est une rponse symbolique aux agressions subies par l'ensemble du personnel de l'Etablissement de la tlvision nationale. Il s'agit d'une action pacifique pour dnoncer "le comportement sauvage des milices, avalis par le Mouvement Ennahdha", a-t-il encore affirm.

Ces incidents, considre M. Belad, sont "une preuve irrfutable de l'existence d'une volont dlibre de ramener le pays vers la dictature et l'oppression".

Il a appel toutes les parties "dfendre l'tablissement mdiatique public pour une information dmocratique pluraliste, ni assujettie, ni infode, et qui exerce pleinement son rle de contrle".

Maya Jribi, secrtaire gnral du Parti Rpublicain a salu "la rsistance et la solidarit des journalistes face une politique cible visant les mdias publics".

Cette campagne avait commenc, a-t-elle rappel, par les "dclarations gouvernementales accusant les mdias d'tre aux couleurs de Ben Ali et subjectifs", pour arriver "des sit-in dirigs qui violent jusqu' l'intgrit physique des agents et cadres de la tlvision nationale" et ensuite "des dclarations claires de membres du gouvernement et de dirigeants du mouvement Ennahdha appelant privatiser les mdias publics".

Khemaies Ksila, lu l'Assemble Constituante, a pour sa part soulign que "ce que la rvolution a rellement apport, c'est la libert de la presse!".

"Cette libert se trouve aujourd'hui srieusement menace, en particulier les organes de presse publics", a-t-il dplor, indiquant qe le gouvernement actuel "n'a pas compris que les mdias publics ne sont pas les mdias de la majorit ou du gouvernement", mais "un service public", c'est dire "au service du peuple" et qui ne peut tre rform que par les gens du mtier.

Pour Ahmed Brahim, prsident de la Voie Dmocratique et Sociale, le rendement des mdias aprs la rvolution tait "positif dans l'ensemble".

La rforme et l'assainissement ne se font pas coups d'accusations et de menaces ni par la mainmise ou la vente des mdias, a-t-il lanc, qualifiant ces agissements de "comportements irrationnels et irresponsables".

"Nous sommes tous appels dnouer la crise travers le respect de l'opinion d'autrui et le rejet de la violence", a-t-il dit, soulignant l'impratif de se dresser face "tous ceux qui sont derrire les groupes organiss hostiles aux journalistes, aux intellectuels et aux politiques".

Des individus manifestement contre le rassemblement ont lanc des insultes et trait les journalistes de "menteurs" et d'"hypocrites" et les mdias de "honteux".

    
http://www.tahalabidi-avocat.fr.gd
 
Rassemblement de protestation, Tunis, contre les tentatives d'assujettissement des mdias publics
          
1 1

:
 :: 2- -