البوابةالبوابة  الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  التسجيلالتسجيل  دخول  

إرسال موضوع جديد   إرسال مساهمة في موضوع
شاطر | 
 

 Un cabinet parisien diffuse à partir de ce mercredi 6 avril son premier spot publicitaire sur France 3. Le Conseil d'État avait levé fin 2015 l'interdiction faite aux avocats de recourir à la publicité audiovisuelle.

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
المدير أ/ طه العبيدي
Admin


عدد الرسائل : 5079
الإسم و اللقب : رجال القانون
نقاط : 5321
تاريخ التسجيل : 19/01/2008

مُساهمةموضوع: Un cabinet parisien diffuse à partir de ce mercredi 6 avril son premier spot publicitaire sur France 3. Le Conseil d'État avait levé fin 2015 l'interdiction faite aux avocats de recourir à la publicité audiovisuelle.   الأربعاء أبريل 06, 2016 12:15 pm

Un cabinet parisien diffuse à partir de ce mercredi 6 avril son premier spot publicitaire sur France 3. Le Conseil d'État avait levé fin 2015
l'interdiction faite aux avocats de recourir à la publicité audiovisuelle.




Petite révolution parmi les "robes noires" : le cabinet d'avocats Coll a décidé d'investir dans une campagne de publicité sur une chaîne de télévision nationale. Ce cabinet parisien se présente comme le premier de la profession à user de ce mode de communication. Son premier spot publicitaire, d'une durée de 20 secondes, est diffusé en début de soirée sur France 3, ce mercredi 6 avril.

"L'autorisation date du 9 novembre 2015 pour les avocats" précise Anne-Constance Coll, qui dirige le cabinet éponyme. Une allusion à la décision du Conseil d’État qui est venue lever l’interdiction faite aux avocats de recourir à la publicité télévisuelle. Cette décision est survenue alors que la profession est de plus en plus soumise à la concurrence de certains sites Internet juridiques.

Le Conseil d'État a considéré que l’interdiction de la publicité par voie de tracts, affiches, films, radio ou télévision par un décret de 2014 n’était pas justifiée au regard de la directive européenne du 12 décembre 2006 sur les services. En revanche, sa décision avait confirmé l'interdiction de la publicité comparative ou dénigrante et la sollicitation personnelle par envoi de SMS.



Pour son premier spot télévisé, le cabinet parisien s'est attaché les services de l'agence de publicité Havas Communication. Il précise avoir respecté  l'article 10 du règlement intérieur national de la profession d'avocats (Rin) qui stipule que toute publicité doit être communiquée au conseil de l'ordre de la profession. Le spot a aussi été validé par l'ARPP (autorité de régulation professionnelle de la publicité).

Faire de la publicité à la télévision a aussi un coût certain. Anne-Constance Coll précise au site communautaire des professions du droit, village-justice.com, que la production du spot avait "coûté plusieurs dizaines de milliers d'euros" et que la diffusion à la télévision représentait "une très belle enveloppe publicitaire", sans en préciser le montant.

En dépit des coûts liés à la communication audiovisuelle, l'avocate l'affirme: "Il est fort à parier que cette nouvelle opportunité sera suivie par de nombreux cabinets dans les mois à venir". A voir.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.tahalabidi-avocat.fr.gd
 
Un cabinet parisien diffuse à partir de ce mercredi 6 avril son premier spot publicitaire sur France 3. Le Conseil d'État avait levé fin 2015 l'interdiction faite aux avocats de recourir à la publicité audiovisuelle.
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:تستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: 5- في القانون الفرنسي Le Droit français :: فقه القضاء الفرنسي La jurisprudence française-
إرسال موضوع جديد   إرسال مساهمة في موضوعانتقل الى: